A la une du mois d'octobre 2005

L'Heure du Neier Siasser

Comme chaque année en Alsace, la période des vendanges offre l'occasion de déguster le vin nouveau, le fameux "Neier Siasser" ("Neier" : nouveau, "Siasser" : sucré). Se situant entre le jus de raisin et le vin, le Neier Siasser est issu de la première presse des vendanges et se commercialise plus ou moins fermenté.

Pétillant, trouble et riche en sucres et en levures, il exhale une odeur assez caractéristique de fermentation.

Il se boit dès la fin du mois de septembre, aux premières vendanges, mais autrefois, sa dégustation était associée à la Saint-Martin (le 11 novembre), date théorique à laquelle le processus de la fermentation est terminé.

Au Moyen Age, la tradition voulait que l'on accompagne le Neier Siasser de la Saint-Martin avec des noix. Boire le vin nouveau accompagné de noix permettait de rajeunir et parfois même de guérir. Rien que ça !
Aujourd'hui, le vin nouveau est beaucoup moins lié à la Saint-Martin et le meilleur des ventes se situe en octobre lorsqu'il est encore très peu alcoolisé..

Le "Neya", comme on dit dans le Haut-Rhin, ne présente guère de prétention au niveau gustatif, mais draine donc avec lui une certaine idée de tradition, mais aussi de convivialité.

Pas question donc, avec ce breuvage, de se risquer à d'improbables accords gastronomiques sur des mets de choix, en compagnie d'invités en costard-cravate. Le vin nouveau est un vin de fête et de saison et se boit idéalement en groupe autour d'une grande table garnie de noix (encore et toujours !), de lard, de pommes et de pain de campagne.

En Alsace, il accompagne toutes les fêtes des vendanges qui ont lieu un peu partout dans la région.
Saint-Hippolyte a ouvert les hostilités cette année avec la Fête du vin nouveau les 18 et 25 septembre. Wintzenheim a fêté l'automne le 25 septembre, alors que la Fête des vendanges de Barr se déroule sur trois jours, les 30 septembre, 1er et 2 octobre.

Molsheim prend ensuite le relais les 8 et 9 octobre avec la Grande Fête du raisin. Le 9 octobre, Mittelbergheim et Itterswiller célèbrent à leur tour leur vin nouveau. Viennent ensuite la Fête d'automne à Obernai les 15 et 16 octobre et, enfin, la Fête des vendanges de Marlenheim le 20 octobre.

Le Neier Siasser trouve également une place de choix dans les bistrots et winstubs alsaciens où il est servi au verre ou en pichet pour une somme modique. Lors de ces vendanges 2005, la Cave Wolfberger a quelque peu bousculé les traditions et les habitudes en proposant la vente de vin nouveau en Drive in à Colmar (en " Drive Vin " comme elle l'indique sur place).
Commercialiser du vin nouveau en libre service sans bouger de sa voiture, voilà une véritable première dans la région !
Mais que l'on achète son "Neya" de cette manière, en supermarché, dans une petite épicerie ou chez le producteur, il n'y a finalement qu'un conseil à suivre pour ne pas avoir de surprise lors de son transport : ne jamais coucher les bouteilles ! Elles n'ont pas de bouchon et le goulot est juste recouvert d'une pellicule d'aluminium.



   
Retour aux archives de A la une !