6 novembre 2003 : Le calme après la tempête ?


Après avoir enregistré un recul de 7% de leurs ventes sur le 1er trimestre de l'année 2003 par rapport à l'année précédente, les viticulteurs alsaciens avaient de quoi nourrir quelque inquiétude. Mais le 5 novembre dernier, François Ringenbach, le président du Civa (Conseil interprofessionnel des vins d'Alsace) se voulait plutôt rassurant en annonçant finalement une baisse de 2.9 % sur les premiers mois de l'année.

La vraie préoccupation concerne finalement la commercialisation des Grands Crus, qui ont enregistré une baisse des ventes de 6%. A noter enfin que le millésime 2003 sera à classer parmi les années noires pour l'élaboration de sélections de grains nobles, quasi inexistantes en raison d'une trop faible humidité cette année. En revanche, la production de vendanges tardives restera équivalente à celles des précédentes années.

Source : Dernières Nouvelles d'Alsace


14 novembre 2003 : Qui sait ?


Marquée par des conditions atmosphériques exceptionnelles avec des périodes successives de gel, de grêle et de sécheresse, l'année 2003 s'est distinguée par son atypisme et il faudra certainement attendre encore un peu pour évaluer réellement le nouveau millésime.

S 'il devrait être d'excellente qualité, son volume, vraisemblablement, restera faible par rapport aux années précédentes. Les viticulteurs, semble-t-il, ont privilégié cette année les cuvées traditionnelles et, pour la plupart, ne se sont guère aventurés dans la production de vendanges tardives, plus difficile cette année (une information un peu contradictoire par rapport à celle présentée dans la précédente news).

Ainsi, les Domaines Schlumberger, à Guebwiller, invoquant une acidité trop forte et un choix qualitatif, ont purement tiré un trait sur les vendanges tardives cette année. Mais ce n'est cependant pas le cas de tous les viticulteurs qui, selon les secteurs, ont parfois tiré profit des spécificités de leurs terroirs pour se lancer dans l'élaboration de vendanges tardives prometteuses.

Pas de doute, c'est l'hétérogénéité qui domine cette année en Alsace...

Source : Dernières Nouvelles d'Alsace

18 novembre 2003 : Des réductions à gogo à "Sigo"

A l'occasion de ses journées portes ouvertes des 6 et 7 décembre prochains, la cave vinicole de Sigolsheim (Haut-Rhin) proposera non seulement la dégustation gratuite de tous ses vins, mais aussi et surtout une remise de 15% sur tous les cépages d'Alsace. Heures d'ouverture : de 9 à 18h non-stop.

22 novembre 2003 : Des essais d'OGM en 2004
L'Institut national de la recherche agronomique (Inra) avait réalisé il y a quelques années des essais en champ sur des plans de vignes génétiquement modifiés. Ceux-ci avaient la propriété de résister au court-noué, un virus difficile à combattre. Mais face à la levée de boucliers des professionnels du vin, l'Inra avait fait marche arrière en arrachant les porte-greffe en 1999 et 2001.

Dernièrement, un comité local de suivi a été créé à Colmar et de nouveaux essais devraient avoir lieu au printemps 2004. Les experts prédisent que la production commerciale de vins issus des OGM pourrait intervenir dans un délai de quinze à vingt ans.

Source : Le Monde

26 novembre 2003 : Vente de Noël à Hunawihr
La cave vinicole d'Hunawihr propose sa traditionnelle vente de Noël les 6 et 7 décembre prochains. Des remises de 10% sont accordées sur les cartons de six bouteilles, excepté pour les Vendanges Tardives. Une opération qui aura donc lieu aux mêmes dates que les journées portes ouvertes de la cave de Sigolsheim.
2 décembre 2003 : Un ministre à Colmar

François Loos, ministre délégué au Commerce extérieur, a rencontré lundi 1er décembre à Colmar les représentants de la viticulture alsacienne pour évoquer avec eux la situation actuelle des exportations.

Si les chiffres de l'année 2002 sont bons, on note néanmoins des signes de ralentissement, en particulier sur les marchés traditionnels et, plus inquiétant, sur le marché américain, où les vins français perdent des parts de marché.

La future loi sur le bioterrorisme que prépare actuellement l'administration Bush n'incite guère à l'optimisme, puisqu'elle devrait poser de nombreux problèmes d'ordre technique.

Par ailleurs, le ministre a appelé les viticulteurs à tout mettre en oeuvre pour infiltrer le marché asiatique, qui s'annonce très porteur dans les mois et années à venir.


Source : Dernières Nouvelles d'Alsace

6 décembre 2003 : Enchères à la bougie : des prix qui flambent
Trois ventes aux enchères de parcelles ont eu lieu cette année en Alsace.

La première, organisée à Itterswiller en février dernier, fut certainement la plus rocambolesque, puisqu'elle a été annulée par le tribunal d'instance de Sélestat, qui a considéré que de fortes pressions avaient pesé sur d'éventuels acquéreurs pour qu'ils s'abstiennent de surenchérir le jour des ventes.

La seconde, pratiquée à Riquewihr les 19 et 20 novembre derniers, a quant à elle été marquée par des ventes qui on fait exploser tous les records, puisqu'une parcelle de 15 ha du grand cru Sporen a été achetée par un viticulteur de Ribeauvillé pour la coquette somme de 100 000 €, soit environ 7 000 € l'are (le prix moyen dans la région est évalué à 1000 € l'are). La pression foncière n'a semble-t-il jamais été aussi forte en Alsace et cette flambée des prix n'est guère encourageante pour l'avenir. A ce titre, rappelons que l'Alsace est la région qui présente le prix à l'hectare le plus élevé après la Champagne, devançant ainsi le Bordelais et la Bourgogne.

Quant à la troisième vente, qui a une nouvelle fois eu lieu à Itterswiller le 3 décembre dernier, elle s'est déroulée sans heurts ni surprises, puisque les parcelles ont trouvé preneur pour un prix moyen de 1070 € l'are.

Sources : L'Alsace / Dernières Nouvelles d'Alsace
13 décembre 2003 : Bienvenue sur la planète Riesling
Le Palais des congrès de Strasbourg accueillera le 9 février prochain la 7e édition du Concours international des rieslings du monde. Un jury, composé d'environ deux cents professionnels, sera amené à noter plusieurs centaines de rieslings en provenance d'une quinzaine de pays.

L'an dernier, le riesling Grand Cru Kirchberg Vendanges Tardives 2000 du Domaine Louis Sipp à Ribeauvillé (Haut-Rhin), le riesling Grand Cru Altenberg de Bergbieten Vendanges Tardives 2000 d'Etienne Loew à Westhoffen (Bas-Rhin) et le riesling Rödelseer Küchenmeister 2000 du Domaine WolfgangWeltner à Rödelsee (Allemagne) s'étaient vus attribuer la grande médaille d'Or.

Les lauréats de l'année 2003 et 2004 seront présents lors du Salon professionnel de l'agro-alimentaire, de l'équipement et des services, du 7 au 11 mars prochain au Parc des expositions de Strasbourg.


Source : www.riesling-du-monde.com
18 décembre 2003 : Miss en bouteille au château
Le Domaine Bleger, à Saint-Hippolyte (Haut-Rhin), ne pouvait rêver meilleure publicité que celle fournie par l'élection de Miss France 2004, procédée sur TF1 samedi dernier.

En remportant la couronne tant convoitée, Laetitia Bleger, Miss Alsace, a ainsi donné un sérieux coup de pouce à l'exploitation familiale, qui devrait selon toute vraisemblance voir ses ventes grimper en flèche, d'autant que la nouvelle cuvée arborera l'effigie de la lauréate. Celle qui a déclaré "aimer courir dans le vignoble alsacien " va désormais faire marcher la boutique.
Quoi de 9 en 2004
Année 2003
Quoi de 9 en 2005
Quoi de 9 en 2007
Quoi de 9 en 2008

 

   
Quoi de 9 en 2009
Quoi de 9 en 2006