Retour aux archives de A la une !

Le XV de France hors jeu
et des 20 d'Alsace hors normes

Organisée par le Conseil interprofessionnel des vins d'Alsace, la journée 2003 des Grands Crus a été l'occasion pour les 74 producteurs présents au château de Kientzheim (Haut-Rhin) de faire découvrir à près de 600 visiteurs - un record ! - leurs plus belles productions.

Après la défaite concédée le matin même par le XV de France face à l'équipe d'Angleterre en demi-finale de la coupe du monde de rugby, il fallait bien tout ça pour nous remonter le moral.

Un verre de Tokay Pinot gris Grand Cru Zinnkoepflé Vendanges Tardives 1997 de Seppi-Landmann, et hop !, oubliées les pénalités assassines de Jonny Wilkinson. Une larme de Gewurztraminer Grand Cru Rangen de Thann Clos Saint-Théobald 2002 de Bernard Schoffit, et zou !, envolées les chandelles dévissées de Frédéric Michalak. Quant aux expulsions temporaires de Christophe Dominici et Serge Betsen, elles finirent par se diluer dans le gras du Muscat Grand Cru Vorbourg 2001 Sélection de Grains Nobles de René Muré.

Incontestablement, la dégustation successive des merveilles proposées ici ou là avait fait leur effet sur nos coeurs meurtris par la toute puissance du pack anglais. Et si la demi-finale de Sydney fut bien pâlichonne, la partie jouée au château de Kientzheim fut en revanche de très haut vol, chaque producteur ayant joué le jeu en proposant à la dégustation ses plus grandes bouteilles.

C'est ainsi, par exemple, que la maison Seppi-Landamnn offrait la possibilité de découvrir dix de ses vins issus du Grand Cru Zinnkoepflé, dont trois Vendanges Tardives et et trois Sélections de Grains Nobles plus extraordinaires les unes que les autres.Et si, bien naturellement, il fut impossible de s'attarder sur tous les stands, chacun de nos arrêts fut couronné de belles surprises, de ces Riesling Grand Cru Wiebelsberg de Marc Kreydenweiss, d'une déroutante originalité, à ce Riesling Grand Cru Zinnkoepflé 2000 Sélection de Grains Nobles d'Eric Rominger.

En ce 16 novembre, la France, certes, avait brisé son rêve australien, mais l'Alsace et ses Grands Crus avaient bel et bien transformé l'essai.

Vivement l'année prochaine...
Toute la convivialité de Cyril Kérebel
Domaine Seppi-Landmann
Bernard Schoffit en pleine action sous l'oeil aiguisé d'un connaisseur !
Une foule dense et compacte et du "goulot" pour les producteurs
Sur le stand d'Eric Rominger
A la Une du mois de Novembre 2003