Retour aux archives de A la une !
A la une du mois de mars 2004
Les Grands Crus sur le Web
Après le très sérieux sujet sur la biodynamie du mois dernier, 20dalsace.com se veut plus léger ce mois-ci, en vous proposant une petite visite sur le Net à la découverte des sites qui portent le nom de nos grands crus alsaciens.

Les résultats sont parfois étonnants ! Prenez par exemple, le site www.steinert.com. Rien à voir ici avec le grand cru de Pfaffenheim, même si notre hôte en a peut-être abusé avant de faire sa page.
Le grand cru Spiegel est quant à lui à l'honneur sur ce site de maillots de bains (www.spiegel.com). Qui a dit que les vins issus du Spiegel n'étaient pas féminins !

Le site www.rangen.net, lui, n'a rien de volcanique, contrairement au terroir de ce célèbre grand cru. On y suit le journal intime d'un certain Andrew Rangen, qui verse plus dans la météorologie que dans la confidence.

Un autre site perso américain met à l'honneur un autre grand cru alsacien : celui du très souriant (!) Philip J. Schlossberg (www.schlossberg.net), qui ferait mieux de ne pas boire avant de prendre le volant (voir sa rubrique The Car). Sa galerie photo vaut néanmoins le détour. On a retenu ces adorables faux jumeaux, tout juste vendangés du Schlossberg.

Finalement, un seul site qui porte le nom d'un grand cru alsacien semble avoir un rapport avec lui, et encore, il ne s'agit que d'un clin d'oeil. Le site www.sonnenglanz.nl, qui est le site d'une agence de consulting, affiche fièrement une grappe de raisin sur sa page de garde. Le créateur de cette entreprise, Pim van der Eijk, est à coup sûr un adorateur du grand cru de Beblenheim.

Au-delà de la plaisanterie, il est tout de même étonnant qu'aucun des 50 grands crus alsaciens n'ait son propre site (en tout cas, nous, nous n'en avons trouvé aucun).

Ne serait-il pas temps que les viticulteurs d'un même grand cru s'unissent pour créer de tels pages sur le Net ?

Le mot de la fin revient au lieu-dit Kaefferkopf (voir sur ce site la page consacrée à notre visite au domaine Jean-Baptiste Adam) qui , lui, possède ses propres pages : www.kaefferkopf.org. Et pourtant, ce n'est pas un grand cru !

 

Les amateurs d'art en général et de peinture en particulier préféreront se rendre sur www.hengst.com, une galerie de Seattle où les oeuvres exposées ont autant de "corps" que les vins du Hengst, ou, à défaut, iront sur www.eichberg.org.

www.hengst.nl, site néerlandais, s'intéresse plutôt à la mousse, tandis que la version polonaise (www.hengst.nl) fait plutôt dans la pompe. Sur www.brand.net, on peut acheter des fourrures si on connaît le coréen et sur www.florimont.ch, on peut peut-être apprendre cette langue asiatique.
Sur le site perso de Philipp J. Schlossberg
Pim van der Eijk